start-kindergarten-1

|

L’adaptation en crèche, comment ça marche ?

Côté parents, les débuts de votre enfant à la crèche, ça s’organise ! La réussite de son intégration s’appuie sur une séparation progressive et une connaissance mutuelle.

Cette place de crèche, vous la convoitiez… Mais la séparation n’est pas facile à vivre pour autant. Vous avez beau vous dire que vous n’êtes pas la première à reprendre le chemin du bureau et que vous n’avez jamais entendu parler d’enfants traumatisés par la crèche, vous n’en menez pas large. Il faut un petit temps d’adaptation. Ce temps est prévu pour les parents, ainsi que pour la personne qui accueillera l’enfant, et veillera à son intégration. Ce trio a besoin d’échanger et d’établir une relation de confiance pour mettre en place un cadre sécurisant où l’enfant trouve sa place.

Voici quelques clés pour réussir une rentrée à la crèche.

  • Acceptez l’idée que les séparations sont nécessaires. Pendant quelques mois, vous avez vécu ensemble avec votre enfant. A présent, vous devez reprendre le travail au quotidien et donc vous séparer de lui chaque jour. Avec son entrée en crèche, vous devez aussi accepter qu’il fasse ses premiers pas dans la vie sociale et collective, tisse d’autres liens, mène sa petite vie en votre absence… Pas toujours facile à vivre, pas impossible non plus ! Soyez à l’écoute et partagez votre émotions avec votre bébé, c’est souvent plus simple lorsque les choses sont exprimées.
  • Anticipez le retour ! Pendant les vacances, confiez-le une demi-journée ou une journée à ses grands-parents ou à des amis qu’il connaît bien. Evitez de rentrer de vacances à la dernière minute : il a besoin de retrouver ses repères avant de découvrir un nouvel univers.
  • Posez des questions.  Les parents nous demandent souvent de leur expliquer comment s’y prendre quand son enfant pleure, comment se passe une journée type et quelles sont les activités proposées aux enfants. L’équipe sur place est disponible pour les rassurer et répondre à leurs questions : c’est important, afin de laisser en gardant l’esprit tranquille. Il n’y a pas de questions bêtes !
  • Evitez de partir à la crèche dans la précipitation. Prenez le temps nécessaire pour votre préparation le matin, de façon à vous consacrer essentiellement à votre enfant avant le départ.
  • Ne faites pas durer les adieux ! En le quittant, vous prendrez peu à peu l’habitude de quitter la pièce en précisant à votre tout-petit l’heure de votre retour. Il est important pour votre enfant que votre comportement se voit rassurant. Au fur et à mesure, vous prolongerez par étape votre temps d’absence jusqu’à ce qu’il soit bien intégré.
  • N’oubliez pas son doudou, s’il en a un. Cet objet  transitionnel, chargé des odeurs de la maison, fait le lien entre la crèche et son univers familier ; il va sécuriser et rassurer votre enfant.
  • Respectez les horaires. Durant la période d’adaptation, l’ensemble du personnel a fait en sorte de prendre le temps de vous accueillir avec votre tout-petit. Veillez à respecter les horaires de l’équipe et, notamment le soir, soyez à l’heure pour récupérer votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *